Le blog de l'école d'autrefois
Diminuer le text
Agrandir le text

Que d’ animaux !

Quelle fête ! Pour cette troisième édition de notre événement forain digne de ceux du début du XXe siècle, le public du musée a été servi.

Dans l'oeil de l'animal

Servi en jeux : dur dur d’être le plus habille au tir aux pigeons mais aussi le plus chanceux au fakir. Le palet ne va pas toujours là ou on le veut.

Servi en histoires exotiques. Les baladins de la Vallée d’Argent ont un talent incroyable pour raconter leurs aventures. Il faut admettre qu’aider de leurs amis à fourrure, ils ont plus d’un atout à leur disposition. La complicité entre les artistes et leurs animaux était bien réelle. Il est difficile de savoir qui a le plus reçu d’acclamation du public entre le chameau et les louveteaux (que les Baladins de la Vallée d’Argent nous ont fait la surprise d’emmener avec eux), encore que le yack en a étonné plus d’un. La panthère a été la plus calme. En sa présence, le silence se fait facilement… Peut-être faudrait-il la recruter pour les prochaines animations dans la classe 1900, elle est plus efficace que la langue

chameau

Servi en élucubrations

avec le professeur Nivelle. Mais ne dites à personnes qu’il fait du faux, il est un peu susceptible.rouge (pour ceux qui connaissent la visite).
Pour ceux, qui auraient souhaitez ardemment s’affronter sur les stands de jeux, la cour de récréation reste à votre disposition chaque jour d’ouverture. N’oubliez pas la prochaine soirée gratuite au musée, le samedi 10 août pour la Nuit des Etoiles. Celle-ci sera suivie,  le lendemain, du grand Rendez-vous des voyants qui promet d’être original.

La Fête à l'ancienne

yack

mi, Sed fringilla quis, Praesent lectus libero venenatis, risus pulvinar elementum leo