Le blog de l'école d'autrefois
Diminuer le text
Agrandir le text

Histoire de l’ école de la Tour Nivelle

Au début du XXe siècle, chaque village arborait fièrement son école publique. Ainsi en fut-il à la Tour Nivelle de Courlay, petit bourg situé dans le nord des Deux-Sèvres.

Construite en 1885, au milieu des champs, cette école de hameau est constituée de deux bâtiments séparés par une cour. Un des bâtiments abritait le logement de l’instituteur et l’autre les deux salles de classe. L’école de la Tour Nivelle a fermé ses portes en 1985.

Son histoire

Suite aux lois de 1881-1882, dites de Jules Ferry, l’école devient obligatoire, gratuite et laïque. Les écoles publiques vont être construites en nombre dans chaque commune de France. Dans le bourg de Courlay, l’école des garçons est séparée de celle des filles par la ligne de chemin de fer. Mais ce bourg est éloigné de plus de quatre kilomètres de villages importants qui comptent près d’une centaine d’enfants en âge d’être scolarisés.

C’est pourquoi, à Courlay, comme dans de nombreuses petites communes rurales de l’époque, une seconde école publique est construite au lieu-dit de la Tour Nivelle.

Sur les photos les plus anciennes que le musée possède, réalisées en 1904, 90 enfants fréquentent l’école, répartis en… deux classes ! L’une pour les garçons avec un instituteur et l’autre pour les filles avec une institutrice.

Ecole garçon 1904

La classe des garçons

Ecole filles 1904

La classe des filles

Les classes deviennent mixtes dès les années 1920. L’institutrice s’occupant des plus jeunes et le maître des plus âgés.

Au début des années 1950, une cantine est aménagée entre les deux salles de classe. La taille de celles-ci se réduit, mais le nombre d’élèves également.

La fermeture et une nouvelle vie

En 1985, la classe unique ne compte plus qu’une quinzaine d’enfants. Il est décidé qu’ils iront désormais dans l’école du bourg par l’intermédiaire du transport scolaire.

La municipalité de Courlay souhaite conserver ces bâtiments comme un lieu de mémoire lié à Ernest Pérochon. Cependant, l’école est réutilisée de différentes manières : un barbecue est construit dans la cour et celle-ci devient un lieu de rassemblement ; les salles de classes sont transformées en salles de sport !

En 1992, l’association des Amis de la Tour Nivelle est créée : elle récupère des photographies scolaires, des objets et du mobilier. Progressivement, elle les présente aux Courlitais et à quelques visiteurs.

En 1999-2000, avec l’aide de la municipalité, un projet d’aménagement de l’ensemble de l’école en musée est entrepris. Il aboutit à l’ouverture du musée d’école de la Tour Nivelle et Maison littéraire Ernest Pérochon à l’été 2000.

Découvrez le logement de fonction →

ut id ultricies sem, ut eleifend risus. nec efficitur.